LE ZÉRO DÉCHET, COMBIEN ÇA COÛTE ?

Beaucoup pensent qu’être zéro déchet est une attitude de « bobo », seulement adaptée aux plus aisés.
En réalité, il n’en est rien et c’est même le contraire ! Certes, il y a souvent un investissement de départ. Par exemple, pour décider de confectionner soi-même sa lessive ou ses produits ménagers, il va falloir investir dans les produits de base. Mais ceux-ci sont rapidement rentabilisés et vous permettent de réelles économies à court et moyen terme.
À la place d'acheter des produits à usage unique, acheter des produits durables vous permettra d'en tirer un meilleur prix sur le long terme. La raison est simple : il n'y a moins à racheter lorsque vous êtes déjà équipé.
Ainsi, les démarrages engendrent souvent des dépenses, mais qui sont rapidement rentabilisées.
Qui dit zéro déchet, dit aussi économies d’énergie, économie d’eau, moins de dépenses en habillement, etc.
Enfin la crise des déchets incite les pouvoirs publics à taxer le poids de nos déchets. Si votre commune ne fait pas encore parti des agglomérations où c'est le cas, tant mieux pour vous. Mais le jour ou cela pourrait arrivé, vous serez déjà équipé pour réduire vos taxes.