Des solutions zéro déchet

Pour construire ensemble un avenir plus durable

La première tasse fabriqué avec des gobelets usagés.

Le thermos Circular&co tout comme nous, croit passionnément que la conception circulaire peut mettre fin au gaspillage et à la pollution.

Sacs fruits et légumes réutilisables et compostables

Il n'y a aucun autre sac de produits ailleurs aujourd'hui, qui peut remplacer efficacement le plastique tout en étant 100% compostable et écologique comme FRUSACK

Le zéro déchet fait main, à Bordeaux

La mission d'Happy Colibri est de remplacer l'usage unique et le plastique par des solutions naturelles faîtes à la main. Notre marque local en Gironde.

Des services zéro déchet sur mesure

Même si les politiques zéro déchet constituent des méthodes faborables pour notre écosystème, il s'agit aussi d'initiatives souvent profitables pour propulser son modèle économique (réduction des dépenses, meilleure image auprés du public etc.) !

Le zéro déchet, une initiative applicable à tous les secteurs

Nous vous accompagnons pour utiliser le meilleur des opportunités de votre activité à passer au zéro déchet.

Il ne faut pas considérer qu'une entreprise, en raison de son activité, ne peut pas envisaer de mettre en place de nouvelles régles visant à favoriser le zéro déchet.

En effet, même dans des bureaux, il est possible de limiter son impact sur la Planète...
Et pas seulement en réduisant la quantité de papiers et en transformant les plaquettes de communication en fichiers PDF.

One shot, ou s'intégrant dans une démarche RSE, comme nous, plus globale, nous vous accompagnons, communiquons sur les action et vous offrons les outils et les méthodes pour mesurer votre impact et réussir votre démarche zéro déchet en entreprise.

Planifiez dés maintenant un rendez-vous d'étude de votre activité gratuitement sur le lien ci-dessous.

Un cadeau d'entreprise personnalisable qui a du sens.

Nombreux sont nos écoproduits sont personnalisables. Comme le café KB Roasters ci dessous, personnalisez vos écoproduits avec le Colibri Zéro Déchet.

Mobilisez vos collaborateurs dans la démarche zéro déchet.
Au couleurs de votre entreprise, collectivité, associations, écoles ou universités....
Passez au zéro déchet avec des solutions sur mesure aux couleurs de votre marque.

Furoshikis en coton bio

Le furoshiki le meilleur moyen d'emballer des cadeaux de manière durable.

Bouteilles en acier inox réutilisables et durables

Transportez partout votre bouteille et aidez à une démarche positive.

Eponges écologiques durables

La vaisselle ne s'est pas faîtes toute seule. Bien sûr que non- vous avez besoin de ces éponges sensationnelles lavables pour cela. Faîtes avec amour pour vous rendre le meilleur service. Une solution Happy Colibri à Bordeaux.

Wraps alimentaires réutilisables naturels

Emportez-les partout avec vous pour zéro gaspillage alimentaire. Existe aussi avec de la cire de son de riz pour VEGAN ou végétaliens.

5 raisons de vivre un mode de vie zéro déchet

  • La Population

    Elle croit à un rythme incroyable. Les Nations Unies estiments qu'en 2030, elle atteindra 8,5 milliards et environ 10 milliards d'ici 2050. Le problème est une offre limitée de ressources (y compris l'espace). Si nous continuons à consommer comme nous le faisons, en achetant des produits de courte durée et que nous ne changeons pas notre "culture du jetable", nous finirons par, probablement plus tôt que tard, à en manquer.

  • Les ordures

    Il y a une énorme quantité de déchets produits par personne. Actuellement, l'adulte moyen est responsable de 0,64kg par jour de déchets solides.
    D'ici 2025, ce chiffre fera plus que doubler - une moyenne de 1,42 kg par jour, soit 2,2 milliards de tonnes par an ! La prolifération des déchets a un effet réel et néfaste sur notre environnement.
    Le besoin de plus grandes décharges et de plus d'incinération augmente le gaz méthane, les composés toxiques tels que lles dioxines (liées au cancer) et d'autres métaux lourds qui accélèrent le changement climatique.

  • Le plastique

    Comme vous le savez probablement, un pourcentage énorme de déchets (60-80%) finit dans l'océan et la plupart sont en plastique. La production de plastique a été multipliée par 20 depuis 1964. Elle quadruplera d'ici 2050 si nous ne changeons rien. On estime qu'au moins 9 tonnes de plastique fuient dans l'océan chaque année. Une benne à ordure à chaque seconde. C'est tragique pour notre vie océanique mais aussi pour nous, les humains, car ce plastique libère des toxines consommées par les poissons qui finissent par se retrouver dans nos assiettes.

  • Zéro gaspillage

    Outre les autres avantages tels que gagner du temps, de l'argent et se sentir généralement mieux, vivre zéro déchet est l'une des solutions les plus rapides, simples et efficaces au changement climatique. L'augmentation des gaz à effet de serre provient de l'activité indistrielle pour extraire, raffiner, façonner et fabriquer les produits que nous utilisons au quotidien. Une part énorme provient de la demande de produits à usage unique, mal conçu et de courte durée. Désormais, si chaque produit était conçu pour durer, être réutilisé, réparé et recyclé, cela réduirait considérablement toute cette activité et réduirait directement la quantité de déchets et de gaz à effet de serre créés.

  • Le recyclage

    Pendant si longtemps, nous avons pensé que c'était le pansement. Mais ça ne l'est pas. Ce n'est même pas proche. Nous pensons tous aux déchets à la fin du cycle de vie d'un produit, lorsque nous n'en avons plus besoin. Mais la plupart des déchets créés lors de la fabrication des produits a lieu bien avant que les déchets n'atteignent la décharge. Même si nous recyclons tous avec diligence au fil des ans, seuls 5 % des plastiques sont réellement recyclés. 40 % vont à la décharge et un tiers se retouvent dans nos écosystèmes. Nous ne disons certainement pas que vous ne devriez pas recycler, vous devriez absolument le faire. C'est simplement que la plupart de ce que vous "recyclez" aboutira dans une décharge ou l'océan. C'est pourquoi le recyclage n'est pas LA solution, ce devrait être plutôt le dernier recours.