Préserver la planète

Passer au zéro déchet avec Colibri, un démarche écologique.

S'engager dans le zéro déchet, c'est plus que réduire le poids de sa poubelle, c'est une vraie démarche écologique par laquelle vous vous investissez pour la protection de la nature et pour celle de tous les êtres vivants qui partagent cette planète, grâce à des gestes du quotidien.


Pourquoi s'engager dans le zéro déchet ?

Oui, notre planète souffre. Ces 40 dernières années, 60% des vertébrés ont disparu et les catastrophes induites par le réchauffement climatique se multiplient (fontes de glaces, sécheresses, ouragans, etc.). A ce rythme, en 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans. La mer de plastiques qui s’est formée avec les courants couvre une superficie équivalente à trois fois la France. Nous sommes en train de provoquer la 6ème extinction que cette planète aura connue, à cause de notre société de surconsommation. Chaque année, la date du Jour de dépassement, (vous savez, celui dont les médias nous ont tant parlé) arrive de plus en plus tôt. C’est-à-dire que nous vivons à crédit en termes de ressources naturelles, car nous avons consommé tout ce que la terre est capable de nous fournir sur un an. Pourtant le gaspillage ne cesse de croître. En bref, nous exploitons la Terre de manière non durable, nous polluons les sols, les eaux douces et salées, ainsi que l’air et nous créons des déchets que nous sommes incapables de traiter correctement.

Préserver la planète en passant au zéro déchet, l'alternative la plus simple et efficace pour faire sa part.

Avec Colibri Zéro déchet nous proposons des alternatives durable pour notre planète. Jettons d'abord un oeuil à nos déchets pour comprendre les problématiques.

En France, 38% des déchets de notre poubelle ne sont pas valorisés, ils sont ensevellis dans nos sols (les décharges) et créent les déréglements climatiques que nous connaissons actuellement.
30 % sont incinérés pour produire de l'énergie, une seconde raison au dérèglement climatique.
18% sont recyclés et 14% compostés. Une part bien trop petite, surtout lorsqu'on sait que le recyclage devrait être le dernier recours. 

Refuser d'acheter un produit qui deviendra un déchet est un acte citoyen bénéfique pour l'environnement.

C'est pourquoi chez Colibri nous avons mis en place un systéme informationnel sur toutes les fiches produits de notre boutique.

      • Nombre de déchets évités: grâce à l'utilisation des écoproduits.
      • Information sur la fin de vie: compostable ou recyclable
      • Information concernant le cycle de production d'un produit, pour qu'il ne soit pas gourmand en énergie.

Quelques gestes simples à utiliser au quotidien pour préserver nos Océans

      • Arrêtez de boire de l’eau en bouteille
        Les bouteilles plastiques font partie du top 10 des déchets présents dans l’océan. En France, seuls 59% des bouteilles en plastique sont collectées pour être recyclées. Une grande partie des autres bouteilles en plastiques sont incinérés, enfouies ou elles finissent directement dans les milieux naturels et donc, dans les océans, car elles sont emportées par le vent et la pluie. Une bouteille en plastique met environ 450 ans pour se dégrader. L’eau en bouteille est 100 à 300 fois plus chère que l’eau du robinet. L’emballage en plastique représente 90% du prix. Pourtant une solution toute simple existe : la gourde ou une bouteille réutilisable en acier inoxydable. Elles sont moins polluantes, plus économiques et souvent plus saines pour vote santé.
      • Bannissez la vaisselle jetable en plastique:
        Pourquoi dépenser de l’argent pour des verres, des couverts ou des assiettes en plastique à usage unique qui endommagent l’environnement et qui tuent des animaux marins alors que vous pouvez prendre les vôtres et les réutiliser autant de fois que vous le désirez ? Attention aux faux amis : les gobelets en carton peuvent vous sembler plus écologiques que ceux en plastique, pourtant, ils sont recouverts d’une fine membrane de plastique qui n’est pas recyclable. Suite aux nouvelles mesures de l'Union Européenne concernant l'interdiction des plastiques à usage unique, beaucoup de fabriquants ont palier cette interdiction ont ajouter la mention "réutilisable" sur leur packaging. Un greenwashing que nous dénonçons chez Colibri Zéro Déchet. Si vous ne le faîtes pas pour les colibris, pensez aux tortues: 50% de celles retrouvées mortes avaient ingéré des déchets plastiques.
      • Rammassez les déchets quand vous vous promenez.
        Que vous soyez sur une plage, au bord d’un cours d’eau ou en pleine ville, vous pouvez protéger les océans en prenant quelques minutes pour ramasser les déchets qui jonchent les sols. Pensez à trier les déchets que vous collectez et jetez-les dans la bonne poubelle. Pourquoi ne pas organiser une randonnée citoyenne pour nettoyer votre village ? La Fondation Surfrider met à votre disposition un kit de collecte afin de sensibiliser les bénévoles aux déchets aquatiques. Vous recevrez une fiche bilan à compléter afin de faire un état des lieux de la pollution du site que vous venez de nettoyer. Toutes ces données sont un véritable levier pour la fondation, afin de donner du sens à leur message auprès des institutions et du monde scientifique.

Liberté d'information:

Colibri Zéro Déchet accorde une importance toute particulière au respect de la liberté d’information, raison pour laquelle nous nous engageons à travailler en toute transparence. Nous souhaitons mesurer nos actions, mais également continuer à progresser pour avoir un impact des plus positif pour la faune et la flore. Nous avons choisis le réseau ZEI dans notre démarche RSE.